Vous êtes ici : Voyant.tv » Actualités » Esotérisme, l’accession au savoir supérieur

Esotérisme, l’accession au savoir supérieur

S’il est vrai qu’à l’origine l’ésotérisme représente une initiation de type mystique, il n’en demeure pas moins que de nos jours, ce mot a vocation à servir de fourre-tout. Souvent utilisé dès qu’il est question de phénomènes paranormaux, d’occultisme et de sociétés secrètes, force est de reconnaître que ce mot – au demeurant lourd de sens – est désormais employé à tortet à travers dès qu’il est question de symboles et de faits plus ou moins énigmatiques.

Qu’est-ce qu’un ésotériste ?

Un ésotériste est une personne qui se distingue du commun des mortels parce qu’elle est animée par lavolonté de faire toute la lumière sur un ou plusieurs faits mystérieux, et ce dans un domaine qui n’est pas forcément accessible à tout un chacun. Autant dire que le terme « ésotériste » peut s’appliquer dans beaucoup de domaines. Une des premières actions de l’ésotériste consiste à en apprendre davantage
quant à la nature profonde des énergies. Contrairement à quelques idées reçues, « ne devient pas ésotériste qui veut », puisqu’il est indispensable de posséder un esprit à la fois ouvert et doté de capacités d’investigations scientifiques. Un ésotériste possède à la fois une volonté sans faille et une approche ésotérique par rapport aux mystères qui l’entourent qu’il s’agisse de magie blanche ou autres…

Il ne fait pas l’ombre d’un doute que l’ésotériste incarne le médiateur entre la vie et la substance.

L’enseignement de l’ésotérisme

L’enseignement d’une des multiples facettes des secrets ayant trait à l’ésotérisme requiert une connaissance accrue des éléments et des forces spirituelles qui régissent notre plan astral, mais pas
seulement… Pour ce faire, une parfaite compréhension des mille et un rouages de la « loi de cause à effet » est impérative, surtout pour saisir l’effet retour lié à la pratique de la magie noire.

Qu’en est-il de la doctrine ésotérique ?

La doctrine ésotérique ne tolère aucun recours à la vulgarisation. Son enseignement est uniquement destiné à des adeptes dont les principales qualités comprennent un sens moral très développé, un sens inné pour l’observation et une remarquable intelligence. La doctrine ésotérique évolue à travers les âges, elle se base sur l’évolution du « Moi », depuis la naissance et même bien avant…

Considérée par celles et ceux qui appellent de leurs vœux sa vulgarisation, la doctrine ésotérique représente : la doctrine des choses cachées. Sous couvert d’une symbolique aussi riche que diversifiée, elle ne cesse d’alimenter les fantasmes des imaginations les plus fertiles.

Quelques préceptes inhérents à la doctrine ésotérique…

 
1. Pas de notion d’athéisme.
2. La reconnaissance d’un créateur universel.
3. La reconnaissance de l’existence éternelle de la matière.
 

C’est parce qu’une activité ésotérique entraine dans son sillage de la lumière, que la pratique de la magie blanche ne se positionne pas en opposition à tous les préceptes que l’on retrouve au sein de la doctrine ésotérique. En revanche, il est à noter que tout ce qui est relatif à la magie noire et à l’occultisme ne manque pas d’induire le chaos et se retrouve par conséquent en contradiction avec les fondements de la doctrine secrète.

Article posté dans Actualités. Bookmark ce permalink.

Les commentaires sont fermés.